HOLIDAY SUMMER 2016 DIARY: GOZO ISLAND DAY #4 MALTE

Lundi 15 août 2016: Malgré un coucher assez tard hier soir, mon corps ne semble pas avoir envie de faire la grasse matinée. Romina et Jean Michel se réveillent également peu après moi. On boit des cafés, on grignote quelque chose et on va lézarder avec un bouquin autour de la piscine. Le soleil est beau fixe, des enfants s’amusent dans l’eau turquoise du bassin, les feuilles des palmiers dansent discrètement dans le vent léger du matin… Bref, la journée s’annonce une fois de plus paradisiaque.

Nous décidons d’aller visiter Malte. En effet, en ferry, le trajet dure moins de 30 minutes. Aucun d’entres nous n’a jamais mis un pied sur cette île, c’est donc l’occasion parfaite pour aller la découvrir ensemble. On rejoint la côte en voiture en une vingtaine de minute et on embarque dans le ferry en auto. C’est parti pour une traversée agréable. Il fait hyper beau et la mer calme est d’un bleu magnifique.

À Malte, nous arrivons à Cirkewwa. Nous voulons rejoindre Il-Belt Valletta (ou La Vallette), la capitale de l’île. En voiture, on se perd un peu et on met une bonne heure pour rejoindre la ville. Normalement il faut une quarantaine de minutes. La Vallette est une toute petite ville balnéaire qui mesure 80 ha. Ses rues quadrillées et sa superficie en font un véritable paradis pour ceux qui aiment bien marcher et qui n’ont pas forcément un bon sens de l’orientation (comme moi) !

e93a7f53fcbfb0da5d8776bb5777e74b

Nos estomacs crient en famine en arrivant. Nous cherchons un restaurant et tombons sur le Str.Eat Whisky & Bistro. La terrasse, devant une jolie fontaine, et sa carte nous donne envie de nous y arrêter. Je choisis un Chicken Ceaser Burger avec un thé glacé au citron. C’est la première fois que je mange une salade Cesar en burger et je dois dire que c’est vraiment pas mal.

Après un café américain, on marche dans les rues de La Vallette à la découverte de celle-ci. L’architecture baroque est incroyable. Quasiment toutes les façades des immeubles sont ornées de balcons extérieurs couverts. C’est absolument magnifique. L’ancienne opéra, qui a été détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale, est aujourd’hui une salle de spectacle à ciel ouvert. Ce théâtre a d’ailleurs été “construit” à l’occasion de Malte Capitale Européenne de la Culture 2018.

Histoire de la Vallette:
“La première pierre de ce chef d’œuvre d’architecture baroque fut posée par le grand maître des chevaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Jean Parisot de la Valette, dans la péninsule de Xiberras en 1566. La ville avait pour but de consolider la défense militaire de l’ordre à la suite de sa victoire sanglante contre les attaques ottomanes pendant le siège de 1565. 

Le projet de Jean Parisot de la Valette allait au-delà d’une simple fortification. En effet, il avait envisagé la ville comme un grand centre culturel et commercial européen. Bien qu’il mourut peu avant son achèvement,  La Valette devint bientôt la capitale de l’île et parvint à le demeurer jusqu’à aujourd’hui,  bien après le départ des chevaliers en 1798 lors de la prise de l’île par Napoléon. La ville fut conçue par le célèbre architecte italien  Francesco Laparelli, assistant de Michelangelo. Envoyé par le pape Pie V – qui a participé partiellement au financement de sa construction -, la tâche initiale de F. Laparelli était d’inspecter et de faire un rapport sur l’état des fortifications de l’île après le siège. Dans son rapport, il recommanda qu’il serait bien plus judicieux et économique de construire une nouvelle ville fortifiée dans la péninsule de Xiberras plutôt que de reconstruire les fortifications existantes ailleurs sur l’île.

La conception de Laparelli marqua un tournant significatif par rapport à la structure médiévale traditionnelle des villes puisqu’il opta pour un agencement en quadrillage. Ainsi construite, l’air de la mer pourrait circuler librement dans les couloirs de la ville, rendant la vie de ses habitants plus supportable durant les longs mois d’été. Les larges marches des escaliers de La Valette sont une autre particularité: elles avaient été conçues pour le passage des chevaliers vêtus d’imposantes armures.

Par la suite, l’architecte maltais Girolamo Cassar poursuivit la construction de la ville, en se focalisant sur les bâtiments. Après un bref séjour en Italie, Cassar entreprit la construction de plusieurs bâtiments, notamment les Auberges pour chacunes des langues de l’ordre. Un peu comme des ambassades, elles prirent le nom des différentes langues ou nationalités composant l’ordre et servaient d’habitation secondaire aux chevaliers.”

(source: airmalta.com)

Nous avons visité un très beau jardin, le Barrakkatafuk Garden qui offre un point de vue incroyable sur Malte. Pour aller visiter une autre ville, nous prenons un ascenseur grillagée (interdit à ceux qui ont le vertige) qui nous emmène sur le port. Nous préférons un taxi bateau plutôt qu’un ferry pour aller à Vittoriosa.

Il s’agit d’une des trois cités entourants La Vallette. Ce village médiéval est d’une tranquilité absolue. Nous sommes accueillis par des églises et l’ambiance très méditerranéenne est palpable. On se balade un peu et on y mange une glace.

On reprendra le ferry pour rentrer à Gozo vers 20h. La batterie de mon appareil photo ayant rendu l’âme, je n’ai pas pu photographier notre dîner. Nous avons trouvé un petit restaurant avec une magnifique terrasse et une carte absolument délicieuse, La Stanza. On y retournera très bientôt. On a dégusté des calamars frits avec une sauce aioli en entrée. Puis Romina a choisit une soupe froide de légumes et Gozo cheese (avocats, céleri, menthe, citron et épices). Jean Michel a mangé des calamars grillés et moi j’ai opté pour un risotto au poulet et champignon. Le tout accompagné d’un excellent vin blanc local. Le nouveau propriétaire de cet endroit est un français et il était très sympathique d’ailleurs !

Ferry: 15€ par voiture et 4,65€ par passager
Déjeuner: 40€ pour 3 personnes
Bateau Taxi: 2€ par personne
Diner: 66€ pour 3 personnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *