HOLIDAY SUMMER 2016 DIARY: GOZO ISLAND DAY #5 MARSALFORN BAY & CORCOVADO GOZITAIN

Mardi 16 août 2016: Aujourd’hui, pas de programme. On prend notre temps pour se réveiller et déjeuner. Vers 11h, on se prend pour des animaux: Poisson dans le bassin de la piscine et lézard au soleil. Je lis un livre, “En finir avec Monica” de Candace Bushnell. Lorsque j’ai vu ce livre à l’aéroport, je n’ai pas pu résister. Il s’agit du dernier roman de l’auteur de “Sex & the City”. Ce n’est pas de la grande littérature mais j’adore !

En-finir-avec-Monica-de-Candace-Bushnell

Bref, Romina décide de passer sa journée à bouquiner au bord de la piscine et à lézarder au soleil sur la terrasse de l’appartement. Jean Michel et moi prenons la voiture et décidons de nous perdre un peu sur l’île. On espère dénicher une crique ou une plage un peu isolée pour trouver un peu de silence. Les paysages sont toujours aussi arides. Les terres sèches dominent sur le vert discret de la végétation. On se retrouve au bord d’une falaise avec vue sur l’arche de San Lawrenz. L’accès à la mer y est impossible. On décide de rebrousser chemin. Un panneau indiquant la direction de Marsalforn Bay rappelle à Jean Michel qu’il s’agit d’une jolie baie que nous avions vu sur Internet. Et c’est parti !

En effet, la baie est sublime: D’un côté, les immeubles avec plages aménagées et restaurants, de l’autre côté un seul endroit pour manger et des petites criques plus sauvages. C’est sur cette rive là qu’on se posera. Des accès à la mer très sommaires sont installés. Il y a quelques personnes qui s’y baignent. L’endroit est parfait et l’eau transparente.

On déjeune donc au Otters Bistro and Lounge. Ce restaurant sur l’eau propose une carte assez complète: Poissons, viandes, pâtes et plats locaux. Jean Michel choisit un steack de thon et moi, un “Pollo con Funghi”, poulet et champignons. Le tout accompagné de légumes vapeur. La présentation des assiettes n’est pas terrible mais la cuisine est vraiment excellente. La sauce au vin blanc Marsala de mon plat est délicieuse ! Le lieu propose aussi une terrasse avec transats, idéale pour boire un verre à l’ombre des parasoles.

Après déjeuner, on se pose sur une des petites criques. On choisit celle avec l’accès à la mer le plus simple parce que je ne nage vraiment pas bien. Eau turquoise, horizon calme, soleil, c’est le cocktail parfait pour passer un après-midi de rêve. J’écoute “High by the beach” de Lana Del Rey, je prend quelques photos, je me demande si je ne vais pas m’installer sur cette crique à vie…!

Après une bonne demie heure passée au soleil, je me décide à me baigner. Je n’ai pas pied dans cette partie de la mer. Mes mains restent donc soudées à l’échelle et je fais trempette dans cette eau à la température parfaite. Un jeune couple nous rejoint. Lui s’amuse à plonger pendant qu’elle le regarde en le félicitant…

Nous restons dans cet endroit jusqu’à 18h environ. Puis, nous reprenons la voiture pour aller faire quelques courses. Ce soir, on dinera au bord de la piscine. En chemin, on découvre une colline avec un Christ bras ouvert à son sommet. Après quelques recherches, je découvre qu’il s’agit du Christ Ressuscité. Pendant très longtemps, une croix en bois s’y tenait. Après un incendie dans les années 70, cette statue du Christ en pierre prit sa place. L’origine de celle-ci n’est pas claire. On suppose qu’elle fait partie d’un duo. En effet, une seconde statue du Christ Ressuscité a été retrouvée dans la mer à quelques kilomètres de là, près de Qawra. Elle a été nommée Kristu tal-Bahhara ou Christ Marin. Cette seconde statue est toujours sous marine. Son emplacement est indiquée depuis 1990, année de la visite du Pape Jean Paul II.

(Source de la photo du Kristu tal-Bahhara: newsbook.com.mt)

Après un apéro arrosé d’un vin blanc local, je prépare des spaghettis avec des tomates et basilic frais avec de la Ricotta. Le très sucré melon du dessert accompagnera le coucher de soleil…

Déjeuner: 45,50€ pour 2 personnes
Course pour le dîner: 16,65€