HOLIDAY SUMMER 2016 DIARY: GOZO ISLAND DAY #6 MARSALFORN BAY & THE CRAFT VILLAGE

Mercredi 17 août 2016: Aujourd’hui, il fait un temps magnifique. On se réveille tous de bonne humeur avec une envie folle de profiter du soleil. Jean Michel et moi avons parlé à Romina de la baie que nous avions découvert la veille et elle a très envie de se faire dorer la pilule de ce superbe endroit. Après une baignade rapide dans la piscine, un café, une tartine, une douche et un soin du visage signé Bivouak. Oui, dès mon retour, il faut absolument que je te parle de cette gamme de produits pour mecs qui sont absolument géniaux, fabriqués en France et bio…

On prépare nos sacs – crème solaire, masque de plongée, magazines, livre et appareil photo – et on part en voiture direction Marsalforn Bay. Pour ne pas aller exactement au même endroit qu’hier, on décide de se rendre de l’autre côté de la baie. Après 20 minutes de voiture, nous arrivons à Marsalforn Bay. L’endroit est fort sympathique. Nous sommes accueillis par un petit port de pêcheurs avec ses vieilles embarcations colorées. Un premier endroit nous fait envie. Il s’agit d’une avancée en béton sur l’eau. Ça ressemble à un ancien port. L’architecture est étrange mais l’eau transparente !

Au loin, on aperçoit un début de crique avec des gens qui semblent passer du bon temps. Quelques parasols pointent et des nageurs aguerris s’amusent à sauter du haut d’un rocher. Intrigués, on y va. Le paysage est sublime !

On arrive sur une crique au décor lunaire. La roche est d’une blancheur incroyable et l’eau est turquoise. Quelques transats et parasols sont posés là, sur cette plage de fortune qui n’est pas tellement aménagée. Des accès à l’eau ont été installés et c’est tout. Un camion snack propose glaces, sandwiches et boissons fraîches. L’ambiance est calme. C’est ici que nous passerons la journée.

On passe le début d’après-midi à bronzer et à nager dans une eau incroyablement transparente. Avec nos masques, on découvre la faune et la flore sous-marine. Les poissons ne semblent pas être effrayés. Des blancs, des noirs rayés, des gris dansent entre nos jambes. Des endroits sont carrément accessibles car peu profonds. La température de l’eau est parfaite.

Lorsqu’il est temps de déjeuner, on se laisse tenter par la vraie pornfood qui est proposée. Pour ma part, ce sera hot-dog avec frites et Coca. Autant ne pas faire les choses à moitié !

En faisant le tour de la baie à pied, je découvre une crique de roche blanche immaculée. Sa forme arrondie est impressionnante. Les va et vient des vagues ont, semble-t-il, taillé la pierre. Des énormes morceaux de roche gisent au bord. Le paysage est d’un calme reposant. C’est l’endroit parfait pour méditer. J’en profite pour marcher en silence avec Romina et prendre quelques photos.

Vers 18h30, on décide de lever l’ancre. En chemin, on s’arrête à Ta’ Dbiegi ou  Craft Village à Gharb. Il s’agit d’un endroit qui regroupe plusieurs artisans gozitains qui proposent leurs travaux. On visite une boutique de céramique et mosaïque, l’atelier d’un artisan ferronnier et une boutique de tanneurs.

Déjeuner: 21€ pour 3 personnes (2 burgers + 1 hot dog avec frites & boissons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *