HOLIDAY SUMMER 2016 DIARY: GOZO ISLAND DAY #7 MGARR IX-XINI & NINU’S CAVE

Jeudi 18 août 2016: Aujourd’hui, on part à la découverte d’une nouvelle calanque. Pour l’occasion, je décide de sortir mon short imprimé pastèque que j’avais commandé chez Asos avant de partir en vacances. Je le porte avec un t-shirt rose délavé de chez H&M. Oui, cette journée sera colorée !

Nous voici partis en voiture pour Mgarr Ix-Xini (ok, c’est imprononçable). Pendant le trajet qui n’a pas duré plus de 20 minutes, on a tout de même croisé pas moins de cinq cathédrales. Bref, on arrive au sommet de la crique Mgarr Ix-Xini. On prend un chemin pas très large pour rejoindre l’eau.

Il s’agit d’un petit port de pêche. Les serviettes, transats et enfants cachés dans des tonnes de plastiques gonflés ont remplacé les vieux pêcheurs. Les barques sont toujours là et le port est devenu un havre très prisé par les touristes. Quelques gozitains sont encore là mais ils se font malheureusement trop rares. J’entend parler anglais, français, allemand ou italien autour de moi.

On ne tarde pas à déjeuner. Une paillote, tenue par des locaux, propose une carte… légèrement bordélique ! On y apprend d’ailleurs qu’Angelina Jolie et Brad Pitt sont passés par ici. Au menu, quasiment que du poisson ou des fruits de mer. Jean Michel et moi prenons la même chose: Salade Caprese (tomates, mozzarella & basilic) et assiette de petits poissons frits appelés Makku (mange-tout dans le sud de la France). Romina choisi des moules avec une sauce à l’orange. Le tout issue de la pêche locale… C’est une véritable délice !

Après ce bon repas, on retourne lézarder sur nos serviettes. Des enfants hurlent parce que les parents veulent absolument leur apprendre à nager aujourd’hui. Quelle idée bizarre ! Des plongeurs scrutent les fonds marins pendant que d’autres simplement armés d’un masque et d’un tuba remontent des petits poissons. Avec nos masques, on découvre des poissons assez gros et blanc. Je serai évidemment incapable de les nommer. Bref, l’après-midi est très agréable. L’eau est vraiment claire et le soleil a fait monter la température à 30 degrès. Le rêve…

Vers 17h, on s’en va pour aller visiter la Ninu’s Cave. Il s’agit de stalactites et stalagmites que Joseph Rapa a retrouvé chez lui en réalisant des travaux dans sa cave en 1888. Et ses descendants qui vivent encore dans la maison propose la cave à la visite. Et c’est parti pour 15 minutes de route vers Ix-Xaghra. Une fois arrivés, on repère rapidement l’endroit. Nous sommes accueillis par un charmant jeune homme qui nous indique la cave en question. On descend quelques marches et on se retrouve dans une véritable grotte très humide. Des éclairages mettent en lumière les sculptures naturelles. C’est superbe. La cave est situé à 4 mètres de profondeur et mesure environ 20 mètres par 8.

À la sortie de la cave, un buste de Joseph Rapa trône à côté d’une boîte destinée à récolter les dons permettant d’entretenir la grotte. La visite est gratuite. Une dame dans la rue nous parle d’une seconde grotte qui se situe dans la rue parallèle. Elle communiquerait avec celle-ci. On s’y rend à pied. C’est l’occasion de visiter le village. L’ambiance y est religieuse. En effet, des statuts de la Vierge ou de Jésus trône devant chaque entrée. Les cactus en fleurs et cette architecture de pierre blanche sont toujours là. On arrive devant Xerri’s Grotto et nous trouvons malheureusement porte close. Comme il s’agit d’aller visiter la cave de particuliers, il n’y a pas d’heure d’ouverture. Il faut arriver simplement au bon moment…

Après cette balade, nous sommes rentrés à Taf-Fanal nous préparer pour sortir diner. Ce soir, nous retournerons à La Stanza. Nous y avions déjà mangé il y a trois jours. La cuisine y est tellement bonne que nous décidons de ne pas prendre de risque inutilement.  Situé dans Victoria, le lieu n’est vraiment pas loin de là où nous sommes. Vers 21h, on s’y présente. Nous sommes accueillis par Gilles, propriétaire de l’endroit, et français ! Pas de table libre avant 3/4 d’heure… C’est que ce restaurant affiche complet tout le temps ! Pas de souci, on ira boire un verre au Brookies, un restaurant pas très loin de là.

Arrivé au Brookies, nous sommes accueillis par une serveuse très sympathique qui nous installe en terrasse à l’étage. On commande des cocktails: Vodka Martini, Margarita et Mojito. Ils ne sont pas exceptionnels mais l’ambiance y est sympathique. Il y a un (très) joli chanteur accompagné de sa guitare. Il ne chante que des reprises et il a une très jolie voix. Il s’appelle Keith Anthony. Romina lui achète d’ailleurs un disque qu’elle lui fait dédicacer ! Bref, on passe un bon moment juste avant de diner…

Vers 21h45, on retourne à La Stanza. Gilles nous a préparé une table sur la petite terrasse à l’étage avec sa vue imprenable sur la Citadelle. Le diner a été tellement bon, sans aucune fausse note, que j’ai décidé de consacrer un post complet à ce restaurant. Il sera en ligne demain…