INTERVIEW ÉLECTRO: SARA ZINGER

Sara Zinger fait partie de ces artistes autonomes. Marseillaise d’adoption, cette petite brune ne sort jamais sans sa frange et sa chienne Elvira. On la connait derrière des platines à faire danser tout le monde sur ses vibes électro. Lorsqu’on parle de ses dj set, on parle de sons sexy aux allures dark. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est tournée vers la composition. Son EP ‘Bastard’ est un succès et le clip, si attendu, est finalement disponible. Sara Zinger m’offre sa première interview à propos de cette superbe mise en image…

John Noa: Hello Sara, ça va ?
Sara Zinger: Ouai ! 

J.N: On te connaissait dj. Tu as passé le cap de la composition…
S.Z: Oui, je privilégie de plus en plus la compo par rapport aux dj set. Il est évident que je continuerai à jouer en club mais je dois avouer que c’est devant mon Mac et Ableton que je me sens le plus épanouie.

J.N: Ton EP ‘Bastard’ est sorti en mars de cette année. Pourquoi avoir attendu six mois pour tourner le clip ?
S.Z: Et pourquoi pas ?

14801025_1832646796994100_1657200436_n

Sara Zinger par Hugo Bo Chanel & Yeta Jermor / Starnonymous

J.N: Le clip a été tourné à Paris et réalisé par Valérie Castelli…
S.Z: Oui, c’est simplement parce que Valerie est parisienne. Donc c’était beaucoup plus simple pour le tournage en terme d’organisation. Je l’ai rencontré au festival CSS en Corse. J’y ai joué cet été. Elle a aimé mes sons et m’a proposé de réaliser le clip.

J.N: Pourquoi avoir préféré mettre en image le remix d’Alda plutôt que l’orignal ?
S.Z: Parce que c’est mon morceau préféré de l’EP.

J.N: Le clip est un enchainement d’images très fortes. Tu nous expliques ?
S.Z: J’ai donné carte blanche à Valérie pour la réalisation. Et son premier jet correspondait totalement à l’état d’esprit que je voulais pour ce son: Un univers sombre, agressif et un peu malsain.

Dès que j’ai découvert les sons de Mademoiselle Zinger, j’ai tout de suite accroché. Ça me parlait. C’est dark, c’est sexy, un bel équilibre de tout ce qui me plait. Les images sont venues tout de suite… Une soirée moite, chaude et sexy, un éclairage quasi-inexistant, des images brutes, une soirée vue de l’intérieure.

Valérie Castelli

J.N: Et Alda ?
S.Z: C’est un producteur qui vit à Nantes que j’ai rencontré il y a deux ans. On collabore souvent ensemble. On a d’ailleurs travaillé sur un premier EP, ‘My Mind’ qui est sorti en janvier. C’est l’artiste dont je me sens le plus proche musicalement.

J.N: Je crois que tu bouges dès demain pour de nouvelles dates…
S.Z: Oui, je joue au Rosa Bonheur à Paris jeudi 27 octobre. Puis, je serai au Lexy Club à Zurich le samedi 29 octobre. Un EP est en préparation avec un label que j’apprécie depuis des années. J’espère une sortie début 2017. Ce sera l’occasion de se revoir pour en parler ! Ah oui… En novembre, il y a la sortie du nouvel album de La Décadanse et j’ai prêté ma voix sur le morceau ‘Bardot State’.

J.N: Qui est ton public ?
S.Z: Je me rend compte que les gens dansent autant quand je joue à la Fashion Week parisienne que dans un club londonien dans lequel je n’avais jamais mis les pieds. Mais à Marseille, je me sens plus proche de l’univers de la Dame Noir et donc de son public. C’est d’ailleurs le seul club dans lequel je me sens moi-même musicalement parlant derrière les platines.

14021611_1424523950907882_2069040555584428506_n

J.N: Quand tu n’es pas derrière des platines, tu fais quoi ?
S.Z: Je suis devant Ableton. Je ne fais que ça… Composer ! D’ailleurs, ma vie sociale et amoureuse est reléguée au second plan depuis quelques temps. Musicalement, j’ai la chance d’être bien entourée, notamment avec Danton Eeprom et DANCE (de Amine Edge & DANCE). Je les considère comme mes mentors. Ils sont toujours là pour me donner de bons conseils.

J.N: Je t’ai rarement vu sans ta chienne Elvira…
S.Z: Ouai comme tout le monde ! Je la laisse le moins possible. Elle est sur mes genoux quand je compose. Je dois d’ailleurs parfois refaire les prises micro parce qu’on l’entend ronfler ! C’est mon bébé ! 

img_0040

Elvira, très sage pendant l’interview !

5 QUESTIONS / 5 REPONSES

John Noa: Noir ou blanc ?
Sara Zinger: Noir ! 

John Noa: Hamburger ou salade verte ?
Sara Zinger:
Burger sans tomate !

John Noa: Église ou bar ?
Sara Zinger: Bar… J’ai peur des églises !

John Noa: Tu portes quoi pour un premier RDV ?
Sara Zinger: Je ne réfléchis pas. Je m’habille toujours en noir. Je crois que je ne fais aucun effort pour un premier RDV.

John Noa: Tu passerais une nuit avec…
Sara Zinger: Je passerais bien une nuit avec mon ex à regarder la télé.

Retrouve l’EP ‘Bastard’ de Sara Zinger sur iTunes et Beatport
Toute son actualité sur Facebook 

imageedit_3_7174922745