LE VESTIAIRE D’UN NOUVEAU GENRE DE MERCREDI CLOTHING

C’est à la terrasse du Phonographe à Marseille que j’ai rencontré Pierre Alexis. Il est le créateur de la jeune marque Mercredi Clothing. C’est mon amie et tatoueuse Zia qui m’en avait parlé la première fois. Après un rapide tour sur Instagram (>> www.instagram.com/mercredi.clothing), je décide de les contacter afin d’en savoir un peu plus sur ce vestiaire aux allures so dark.

Pierre Alexis, fondateur de Mercredi Clothing

Nous entrons très rapidement dans le vif du sujet. Pierre Alexis m’explique qu’il vient de passer une année à Los Angeles pour finir ses études de marketing avec une spécialisation dans la mode, avant de revenir dans le sud de la France. Sur la côte ouest américaine, il traine dans le milieu goth alternatif. Il y observe des looks tous plus fous les uns que les autres et surtout la place que tenait l’imprimé dans cet univers. L’idée de lancer sa propre ligne de vêtements commence à germer dans sa tête. Ensuite, tout est allé très vite: Il partage un Ubber avec un gars complètement barré qui l’embarque en soirée. C’est un artiste, un Frida Kahlo punk. Il s’appelle Miguel Angel Flores. Transgenre dans son art, il donne l’impulsion qu’il manquait à Pierre Alexis pour se lancer. Et c’est ainsi qu’en avril 2016, Mercredi Clothing voit le jour.

Mercredi Clothing est un vestiaire unisexe à 99% qui se compose de trois vestiaires: Full Mood, designé par Pierre Alexis, qui est le paradis des jeux de mots, les imprimés y sont célébrés ainsi qu’une certaine forme de violence réaliste. Les coupes sont simples. Haute Street Goth est une ligne fabriquée entièrement en France et complètement unisexe. Ici, les inspirations sont urbaines et goth. Elle n’est composée aujourd’hui que d’une robe noire à col blanc, esprit polo long, véritable clin d’oeil à Mercredi Adams. (Une très belle pièce que nous avons d’ailleurs photographié). California Bruja, designé par Miguel, nous emmènera dans l’univers des sombres poètes fantaisistes. Les couleurs y sont possibles et les imprimés absolument sublimes.

Ce vestiaire noir, complètement assumé, se développe à la vitesse grand V. Une ligne d’accessoires est prévue pour bientôt. Pierre Alexis distille quelques infos comme on les aime: Il est en train de travailler sur une gamme de sous-vêtements unisexes. Une pièce en hommage à la Cité Phocéenne va être proposée dans les prochaines semaines. D’ailleurs, la livraison est offerte à Marseille sur l’e-shop avec le code MARSEILLE. Une collaboration avec le groupe dark techno La Croix et La Bannière est prévue très prochainement. Et si tu ne connais pas ce groupe dark techno, écoute ça:

J’ai choisi 3 pièces dans le dressing Mercredi Clothing afin de les shooter. J’ai pris une pièce de chaque gamme. Et c’est Samm qui joue le jeu du mannequin le temps de boire du vin rouge et de fumer quelques clopes…

Heartless Pink Sweater – 38.90€

Free Slap For Y’All T-shirt – 28.90€

Polo Dress – 58.90€

5 QUESTIONS / 5 RÉPONSES

John Noa: Noir ou blanc ?
Pierre Alexis: Noir sauf pour les funérailles d’une ex.

John Noa: Burger ou salade ?
Pierre Alexis: Burger sans salade !

John Noa: Bar ou église ?
Pierre Alexis: Bar. J’ai été enfant de choeur.

John Noa: Ton spot à Marseille ?
Pierre Alexis: Le Molotov et le restaurant de tacos juste à côté !

John Noa: Tu passerais une nuit avec…?
Pierre Alexis: Avec Ninja de Die Antwoord à boire du vin rouge.

14872511_10210956109441176_1297757827_n

Moi et Pierre Alexis, façon vieux selfie pris avec un vieux téléphone !

www.mercredi-clothing.com

www.facebook.com/mercredi.clothing

www.instagram.com/mercredi.clothing

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *