LETTRE DU SRI LANKA 2017: MASSAGES & DÉPART EN ROAD TRIP

Arugam Bay, Sri Lanka, 8 mai 2017

Chers amis lecteurs,

                  Le Sri Lanka étant réputé pour ses soins ayurvédiques, Jean Michel et moi avons décidé de mettre la plage de côté un après-midi pour aller se relaxer dans un centre de soins spécialisé. C’est Marie, une des amies françaises de Alex & Yves, installée au Sri Lanka depuis plus de dix ans, qui nous conseille le centre Laluna. Il se situe dans le village de Aluthgama à une dizaine de minutes de notre maison. Après un déjeuner rapide, nous nous faisons déposer en tuk-tuk. Une allée bordée d’arbres et de végétations très vertes nous accueille. Au bout du chemin, nous apercevons le centre. C’est une bâtisse en pierre avec murs beiges. L’entrée est un petit hall avec un comptoir en bois. Une jeune femme nous souhaite la bienvenue, mains jointes, avant de nous emmener dans un petit bureau pour choisir la formule qui nous correspond le mieux.

Nous passons par un espace ouvert entouré d’un couloir. De grands arbres, des tables, des transats et une fontaine avec des poissons habillent ce jardin intérieur dédié à la détente. Ce lieu est tellement calme. On entend uniquement le bruit de l’eau de la fontaine. Nous choisissons la même formule: Trois heures de soins et de massage. On entre chacun dans une petite pièce dans laquelle il règne une chaleur humide. Un ventilateur au plafond brasse un peu d’air, une odeur très rassurante d’encens ou d’huiles essentielles embaume le lieu. Le masseur me donne un slip en tissu à mettre. C’est donc le moment où je perd toute dignité. Ce micro slip est une véritable horreur mais il est interdit de se faire masser à poil…

Je m’allonge sur le ventre. Un spécialiste de l’acuponcture vient me placer des aiguilles sur les mains, les épaules, le crâne et les reins. Il met une musique relaxante et me demande de me relaxer pendant 20 minutes. Ce que je fais. Les points stimulés par les aiguilles m’endorment ou peut-être est-ce la douce chaleur qui fait perler mon front…

Une fois les 20 minutes écoulées, il revient pour me retirer les aiguilles avec un coton alcoolisé. Puis, un masseur s’occupe de détendre tous les muscles de mon corps. Il me demande de me mettre sur le dos. Il commence par masser énergiquement mes bras et mes jambes, puis s’occupe de mon torse. Ensuite, je me met sur le ventre et il continue son massage, toujours aussi énergique: Dos, fesses, nuque, reins. Une fois le massage terminé, il me tamponne le dos et les reins avec des tissus enroulés enduits d’une huile très chaude. Il m’explique que je vais transpirer et que je dois rester comme ça quelques minutes. Ensuite, une jeune femme s’occupe de me masser le visage avec une huile tiède. Pour finir, un troisième masseur me fait assoir sur une chaise et s’occupe de mes cheveux et de mon crâne. Tous ces soins ont duré un peu plus de trois heures. Lorsque je sors de la pièce, je suis un peu endormi, complètement relaxé. On m’indique une pièce avec un sauna dans lequel je retrouve Jean Michel. Nous devons y rester une dizaine de minutes.

Une fois ce temps écoulé, on nous invite à sortir et à nous rhabiller. Je demande si il est possible de prendre une douche. Nous sommes trempé de sueur et gras à cause de toutes les huiles qui ont servi aux différents soins. Un masseur nous explique que nous devons attendre une heure avant de nous laver, le temps que notre corps rejette toutes les toxines de la peau. On finira cet après-midi détente par une tasse de thé à l’orange.

Le lendemain, nous partons en safari. Nous devons traverser le Sri Lanka d’est en ouest pour rejoindre Arugam Bay. C’est d’ailleurs d’ici que je vous écris, chers amis lecteurs. Je vous raconterai ce périple de trois jours dans un prochain courrier. En attendant, souhaitons tout de même la bienvenue à Monsieur Macron à l’Élysée. J’espère que le bonheur règne dans votre partie du monde.

Amicalement,

John

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *