LETTRE DU SRI LANKA 2017: ON S’HABILLE COMMENT QUAND IL FAIT 40 DEGRÉS ?

Aluthgama, Sri Lanka, 30 avril 2017

Chers amis lecteurs,

                  Nous avons atterri il y a deux jours au Sri Lanka. Il n’en faut pas moins pour s’habituer au climat tropicalement humide qui règne sur l’île. Nous sommes donc installés dans une jolie maison dans le village d’Aluthgama. Ce matin, Jean Michel, Romina et moi, nous sommes levés plus tôt que d’habitude. Nous en avons profité pour aller faire un tour dans ce village que je connais bien. Il fait très chaud et l’air est humide. Le thermomètre affiche 31 degrés. Quoi porter quand le mercure monte ? J’ai opté pour des vêtements en coton, légers et amples.

Débardeur XXL vert fluo, short court en coton couleur cognac, chaussettes et Vans Authentic aux pieds. Il fait hyper beau donc autant porter un peu de couleurs. De toute façon, le noir est banni de mon vestiaire lorsqu’il fait aussi chaud. Pour le style, un bandana sur le front. C’est un joli clin d’oeil aux années 80 et ça a le mérite d’éponger la sueur.

Dans le village, il y avait des marchands de fruits et des artisans. Une certaine énergie émane de cet endroit. Tuk-tuk, sarongs et saris se côtoient, enveloppés dans une chaleur presque palpable. Nous observons tout. J’explique à mes amis ce que je sais sur les coutumes locales. Je suis toujours aussi amoureux de cette île. Même après ce quatrième séjour.

Les plages sont d’une beauté naturelle absolument renversante. L’urbanisation de cette partie de l’île a tout de même préservé l’aspect brut des côtes. Sable fin, l’Océan Indien, une eau caractérielle à température parfaite et une nature d’un vert luxuriant: tel est le décor planté des plages de Bentota. Pour éviter une transpiration extrême et surtout la galère du sable dans les chaussures, je choisis un ensemble pratique et cool.

Je choisis, pour le bas, un maillot short noir ultra léger, un débardeur fluo en coton et une paire de sandales Nike noires. Confortable et aéré, ce look sera parfait pour une arrivée en fanfare sur cette plage. Pour le sac, j’ai retrouvé ce tote-bag en coton McDonalds. On récupère et on réutilise de vieux trucs. Idem pour le bandana qui, je le pense, restera vissé à ma tronche !

En attendant des prochains clichés de cette sublime plage, je vois joins deux photos qui te donneront un joli avant-goût de cet endroit paradisiaque.

En fin de journée, nous avons quand même plongé dans la piscine pour nous rafraichir après ces heures passées au soleil. Je décide de retirer mon maillot et de me baigner complètement nu dans ce joli bassin à la température pas si fraiche que ça. J’oubliais que cette partie de la maison est bien exposée au soleil toute la journée.

Chers amis lecteurs, j’espère que tout se passe bien dans votre partie du monde. Je vous envoie les bonnes ondes ensoleillées du Sri Lanka et je vous dis à très bientôt pour une nouvelle lettre.

Amicalement,

John