STREET INTERVIEW: SAMIR RACONTE IRUI

J’avais vu passer sur Instagram le compte iruimarseille et en même temps, un de mes potes m’avait parlé de l’ouverture prochaine d’un shop de fringues street vintage. C’est grâce à ce pote que j’ai rencontré Samir, à l’origine du projet Irui. Marseillais dans le sang, il connait et maitrise parfaitement les codes de la rue. Passionné par la sape depuis toujours, Samir collectionne les pièces et les baskets qu’il accumule depuis des années. Avec un pull Helly Hansen, un chino et une paire de Air Max 95 aux pieds, il a répondu à quelques questions, histoire d’en savoir un peu plus sur ce vintage store.

unnamed2John Noa: Salut Samir, tu faisais quoi ?
Samir: Je sors du shop. C’est encore le bordel mais ça avance bien !

J.N: Mon pote m’a parlé de l’ouverture de ton shop. Ce projet a l’air bien cool. Tu peux m’en dire plus ?
S: Le projet Irui, c’est un shop éphémère qui va proposer la mode street en seconde main. Il y aura de la sape et des baskets, évidemment, mais aussi tout ce qui tourne autour de la culture de la rue.

J.N: Ça veut dire quoi Irui ?
S: Cela signifie ‘vêtement’ en japonais. J’y ai fais un séjour que j’ai beaucoup aimé et j’ai simplement voulu faire un clin d’oeil à mes amis japonais.

J.N: L’ouverture annoncée prochainement sur Insta, c’est donc le premier projet Irui ?
S: Oui, là je vais ouvrir le premier point de vente. L’idée est de ne pas rester figé sur un endroit, un quartier ou une ville. La culture street prend de plus en plus de place. Et je pense qu’un point de vente qui bouge, ça pourra contenter tout le monde.

J.N: Et la street pour toi, c’est …?
S: Ah la culture street, c’est mon mood, ma façon de vivre. J’ai grandi dans les quartiers de Marseille. Et aujourd’hui, la tendance, c’est que les grands portaient dans le quartier: Les TN, le survêt’ Lacoste, la casquette Ralph Lauren… Ce style est aujourd’hui largement démocratisé. Et c’est surtout un art de vivre que tu peux t’approprier. Tout vient de la rue, finalement ! C’est l’une des raisons qui me pousse aussi à ne pas faire de vente à distance. Je veux vraiment privilégier le contact, l’échange. Les discussions de rue, les vraies !

Nike @iruimarseille ________________________________________

Une publication partagée par irui. (@iruimarseille) le

J.N: J’ai vu les trésors que tu as publiés sur Insta. Outre le fait qu’il y a certaines pièces que tu as intérêt à me garder, d’où viennent ces merveilles ? S: C’est moi qui chine tout. J’ai cette passion depuis toujours. Ce que je vais proposer au shop vient essentiellement de France. Mais il y a aussi des pièces que j’ai ramené du Japon.

J.N: Et tu peux m’en dire plus sur les pièces que tu vas proposer ? S: Il y aura beaucoup de collab’, d’exclus. En marque, il y a du Supreme, North Face, Helly Hansen, Bape, Fila, Kappa, Nike avec de la sape, des accessoires et des baskets. Et je peux déjà te dire qu’il y a des pépites qu’il ne faudra pas rater.

 

J.N: Top ! Donc Iriu sera un lieu réservé uniquement à la mode street ?
S: Non pas uniquement. J’ai déjà eu des demandes d’artistes pour des expos, des collab’. Le shop sera un lieu d’échange. j’ai prévu un espace avec canapés pour pouvoir discuter. Iriu sera amener à évoluer…

J.N: Et il ouvre quand ce shop ?
S: Haha ! Dans pas longtemps… Il faut suivre le compte Insta Irui pour avoir cette info. Mais je peux déjà te dire que la petite soirée d’ouverture risque d’être bien cool…

J.N: Tu penses quoi de la collab’ Supreme / Vuitton ?
S: Sincèrement, j’aime bien ! Il y a des pièces dingues comme l’écharpe ou le bombers. Si on ne parle pas budget, je dois avouer qu’il y a pas mal de trucs que je verrais bien dans mon dressing !

J.N: Prêt pour les 6 dernières questions ?
S: Allez, c’est parti !

Interview réalisée le 28.02.2017

Samir, himself —

RDV vendredi 17 mars de 19h à 22h pour l'opening party du shop. 
Au programme, dj, expo, et shopping ! 
www.facebook.com/events/1888558248095713
IRUI
12, rue Pastoret 
13006 Marseille 
Instagram @iruimarseille
Facebook @IRUI-Marseille

John: Noir ou blanc ?
Samir: Noir !

John: Burger ou salade ?
Samir: Burger, évidemment !

John: Bar ou église ?
Samir: Bar !

John: Tu portes quoi pour un premier rendez-vous ?
Samir: Des baskets !

John: Tu passes une nuit avec…?
Samir: Aaliyah pour parler musique !

John: Ta devise ?
Samir: Il faudrait que j’en ai une !